Ce site utilise des cookies afin d’améliorer régulièrement l’utilisation du site. Vous vous déclarez d’accord en utilisant ce site Web. Infos supplémentaires

OK
Mythologie Et Histoire

Le gui dans la mythologie nordique

Autour de l'an 1220, Snorri Sturluson, un érudit islandais a écrit la saga mythologique de l'Edda. Le gui y joue un rôle important dans le dernier chapitre dont voici un extrait.

Voilà le début de l'histoire: Baldur commença à faire des cauchemars où il était question de mort. Il en parla aux dieux qui décidèrent en assemblée de protéger Baldur de tous les dangers possibles. Frigg, sa mère, consulta une voyante qui lui dit que son fils était condamné et que les dieux ne pouvaient l'en empêcher. Elle fit une longue liste des dangers possibles et fit jurer à chaque être -le feu, l'eau, les pierres, les métaux, les plantes, les oiseaux, les vers de terre, les animaux à quatre pattes, les maladies et les poisons – de ne jamais blesser Baldur.

Afin de tester l'invulnérabilité de Baldur, les dieux avaient trouvé un nouveau jeu. Ils jetaient toute sorte de choses sur lui, des arbres ou des armes, pour les voir tournoyer ensuite autour de lui sans le blesser.

Mais Loki, le fils des Laufey, est jaloux de Baldur. Déguisé en femme, il va voir Frigg à Fensal. Il la questionne habilement et en déduit qu'un des éléments, car trop jeune, n'avait prêté serment: un arbrisseau appelé gui qui poussait près de Walhalla.

Sur ce, Loki plein de haine s'en va chercher le gui, l'arrache et rejoint l'assemblée des dieux qui jouaient à leur dernier jeu favori. Il s'approche de Hödur, qui étant aveugle, se tenait en dehors du cercle. Loki lui demande pourquoi il ne tire pas sur Baldur. Il lui répond que c'est parce qu'il ne peut pas voir et qu'il n'a pas d'arme. Loki lui propose de l'aider pour qu'il puisse jouer aussi, ce qui enchante Hödur. Loki lui donne le rameau de gui et lui indique la direction de Baldur. Hödur lance le rameau qui atteint Balder qui tombe du coup raide mort. Cette mort fut le plus grand malheur qui n'ait jamais frappé les hommes et les dieux.


Source: L'Edda III de Snorri Sturluson.

Vous quittez le site Web de l’Iscador AG

Vous quittez le site Web de l’ Iscador AG et vous parvenez dans le site Web d’un autre prestataire. Les contenus qui y sont publiés et leur conception ont été établis sans la participation de l’Iscador AG et sont sous la seule responsabilité de l’autre prestataire. L’Iscador AG n’endosse aucune responsabilité pour l’exactitude, l’exhaustivité et l’actualité de ces informations et des conséquences éventuelles de leur utilisation. Si vous acceptez les mentions ci-dessus, veuillez le confirmer avec D’accord.