Ce site utilise des cookies afin d’améliorer régulièrement l’utilisation du site. Vous vous déclarez d’accord en utilisant ce site Web. Infos supplémentaires

OK

Effets secondaires et interactions avec d’autres médicaments

Existe-t-il des effets secondaires et si oui, lesquels?

On ne peut exclure l’apparition d’effets secondaires. Mais si l’on applique correctement le traitement à base de gui, la survenue d’effets indésirables dignes d’être mentionnés est rare. Dans le cas d’un dosage trop élevé, il peut se produire ce que l’on appelle des réactions locales excessives de plus de 5 cm de diamètre. Dans ce cas, il faut poursuivre le traitement seulement après la disparition des symptômes et avec une dose réduite, à savoir la prochaine concentration inférieure. Il convient d’appliquer cette même démarche en cas de fortes réactions générales, comme une augmentation de la température du corps à plus de 38° C. Dans ce cas, une clarification par le médecin s’impose.

Comment fait-on la distinction entre des réactions locales et des effets secondaires?

Une légère rougeur et éventuellement des démangeaisons au niveau du site de ponction ainsi qu’une légère augmentation de la température du corps sont des réactions attendues. C’est ainsi que des réactions inflammatoires locales au niveau du site de ponction hypodermique, d’un diamètre maximum de 5 cm, et une augmentation de la température jusqu’à 38° C sont à considérer comme « normales ». Cependant, si les réactions dépassent ces valeurs ou si le patient ne les supporte pas, alors cela doit être interprété comme étant un effet secondaire, et après la disparition des symptômes, une réduction du dosage est indiquée.

Y a-t-il des interactions avec d’autres traitements ou d’autres médicaments ?

Jusqu’à présent, on ne connaît pas d’interactions clairement établies. Il est possible d’appliquer un traitement à base de gui également pendant une chimiothérapie, une radiothérapie ou un traitement anti-hormonal/hormonal. Dans le cadre d’essais en laboratoire effectués sur des cellules tumorales ainsi que dans la pratique, on n’a identifié aucune influence négative induite par les préparations à base de gui sur les agents thérapeutiques de chimiothérapie et anti-hormonaux/hormonaux courants. De même, dans la pratique clinique aucune perturbation de l’efficacité des agents chimiothérapeutiques par le traitement à base de gui n’a été constaté jusqu’à présent.

Vous quittez le site Web de l’Iscador AG

Vous quittez le site Web de l’ Iscador AG et vous parvenez dans le site Web d’un autre prestataire. Les contenus qui y sont publiés et leur conception ont été établis sans la participation de l’Iscador AG et sont sous la seule responsabilité de l’autre prestataire. L’Iscador AG n’endosse aucune responsabilité pour l’exactitude, l’exhaustivité et l’actualité de ces informations et des conséquences éventuelles de leur utilisation. Si vous acceptez les mentions ci-dessus, veuillez le confirmer avec D’accord.